Timothée de Fombelle et la chasse aux souvenirs d’enfance

Neverland, roman écrit par Timothée de Fombelle est le premier livre destiné à la littérature pour adulte de ce romancier habituellement connu pour ses pièces de théâtre et ses romans jeunesse. Ce roman est sorti chez Folio en octobre 2019. Cet ancien professeur de français s’inspira du titre du Peter Pan de Barrie Neverland signifiant en anglais «pays imaginaire» pour nous raconter son enfance et ses plus lointains souvenirs…

Ce récit sur son enfance nous emmène avec lui à la chasse aux souvenirs et plus précisément à la quête du moment où il quitta l’enfance pour entrer dans «le pays adulte». Il se souvient d’une journée précise où son grand-père lui demanda d’écrire à sa place une lettre pour son vieil ami «Coco» lui n’étant plus capable de le faire. Timothée, chargé de la mission d’écrire un compliment sous forme de sonnet, se sentit grandir par cette tâche précieuse que lui confia son grand-père.

«Deux heures plus tôt je m’étais endormi dans le bourdonnement de l’été, le concert du déjeuner des parents […] et je me réveillais tout à coup dans un théâtre vide.»

«On me promettait des cabanes, des promenades en bateau. Moi, je m’étouffais dans les sanglots si longtemps retenus. »

Ces extraits nous racontent un passage qui m’a particulièrement touchée. Il s’agit d’un après-midi, en se réveillant de sa sieste, Timothée se retrouve seul, oublié par sa famille qui était partie en promenade. A leur retour, il fond en sanglots et devient inconsolable. Je me suis mise à la place du petit garçon qu’était Timothée et j’ai ressentis sa peine.

A travers cette écriture, je me suis sentie emportée par l’histoire, comme présente avec lui durant ce voyage, vivant instant après instant et ressentant chaque émotion qu’il pouvait éprouver. Je pense que ce style d’écriture nous a permis de revivre son enfance avec lui voire même de nous l’approprier et d’imaginer dans les moindres détails ce qu’il nous raconte.

Je conseille vivement cette lecture qui fut pour ma part très agréable et une excellente découverte.

Pauline 2D1


Le pays imaginaire

Timothée de Fombelle est l’un des plus grands noms de la littérature jeunesse française. Avec son nouveau roman Neverland, il a décidé de toucher un public adulte. Timothée de Fombelle nous fait le plaisir d’écrire un récit autobiographique sur ses souvenirs d’enfance.

L’auteur tente ici de retrouver l’enfance. Pour ce faire, il utilise les souvenirs qui lui restent en mémoire : la maison de ses grands-parents, la lettre qu’il a dû écrire a Coco à la place de son grand-père, une pièce, tiroir… Il ne veut pas retrouver seulement ses souvenirs d’enfant mais le pays lui-même de l’enfance qu’il voit comme un âge d’or. L’auteur rend un hommage explicite au père de Peter Pan, J.M. Barrie. C’est une mystérieuse aventure dont l’objet consiste, pour l’auteur de retrouver l’enfant qu’il fut autrefois.

C’est avec un grand plaisir que j’ai tourné les pages de ce livre et redécouvert certain de mes  propres souvenirs même si j’ai une vie totalement différente de la sienne. Ce récit m’a permis de prendre conscience que nous gardons tous des souvenirs heureux ou malheureux de certains moments de notre vie. Il évoque surtout les sensations que peuvent éprouver les enfants. C’est avec une écriture très poétique que l’auteur nous entraîne dans ce voyage en lui-même et donc en nous-mêmes.

Fabien 2D1


Un agréable voyage vers le pays de l’enfance

 Neverland, publié en janvier 2020 chez Folio, emmènera le lecteur à la recherche du pays de l’enfance sous la forme d’un formidable récit autobiographique écrit par Timothée de Fombelle.

Timothée de Fombelle est un écrivain connu pour ses romans destinés à la jeunesse. Ancien professeur de français il est entré dans l’écriture grâce à ses pièces de théâtre.

Cette fois-ci, avec Neverland, il écrit un récit destiné pour la première fois aux adultes.

Ce titre est inspiré du nom du pays imaginaire de Peter Pan dans le texte de J.M. Barrie. Dans ce livre, il cherche à nous faire part du jour où il a quitté l’enfance, ce pays merveilleux.

En effet, nous allons tout au long de l’histoire suivre l’auteur et rechercher avec lui l’enfance perdue. Il partage, sous la forme d’un récit autobiographique, son enfance, ses souvenirs tout en essayant de savoir quand il l’a quitté, à son grand regret.

Un jour, son grand-père lui demande de rédiger une lettre pour son vieil ami, parce qu’il ne s’en sent plus capable. L’enfant essaie alors de se mettre à sa place pour que l’ami de son grand-père, Coco, ne remarque rien. Pour cela il fait appel à sa mémoire et à sa vision d’enfant pour écrire cette lettre comme son grand-père l’aurait faite le tout, sous la forme d’un sonnet. C’est pour lui une étape importante de sa vie. Il a eu le sentiment d’être grand et que les rôles s’inversaient ; c’était maintenant à lui de l’aider…

Dans le roman Neverland, le style d’écriture de Timothée de Fombelle m’a beaucoup plu et m’a beaucoup aidé à être transporté dans l’histoire.

Tout au long du récit, nous avons le sentiment de revivre l’enfance de Timothée comme si nous étions présents également, nous nous approprions l’histoire. Nous ressentons ce qu’il a ressenti au cours de sa jeunesse : nous finissons par vivre l’histoire et nous avons le sentiment d’avoir été ce petit garçon. Mais cela est possible uniquement grâce au style d’écriture de l’écrivain.

Pour chaque souvenir d’enfance, Timothée de Fombelle nous renvoie chaque élément aussi infime qu’il puisse être, qui va faire appel à nos sens. Ce qu’il va sentir, ce qu’il va toucher, nous pouvons l’imaginer dans les moindres détails aussi petits qu’ils puissent être.

C’est grâce à ce style d’écriture que l’écrivain nous porte avec lui à la recherche de ses souvenirs d’enfance.

Cette œuvre était très intéressante et agréable à lire, une lecture assez facile même s’il faut essayer de ne pas se perdre dans les souvenirs au cours de l’histoire.

Je recommande fortement cette lecture qui fut une très belle découverte.

Isaac 2D1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s