Le football féminin concurrence-t-il le football masculin ?

Les Etats-Unis, vainqueurs de la coupe du monde féminine 2015 au Canada

A moins de 3 mois de la coupe du monde féminine, le football féminin n’a jamais autant fait parler de lui qu’aujourd’hui. Si la médiatisation du football féminin est en plein essor, où en est le sport en lui-même au niveau national et international ?

Le football, un sport mixte ?

En 2018, la Fédération française de football recensait plus de 2 millions de licenciés à travers le pays pour à peine plus de 160 000 féminines. Le football reste en grande majorité masculin mais depuis quelques années, le football féminin explose. En effet, le football féminin a véritablement explosé après la coupe du monde 2015 au Canada amenant à une explosion du nombre d’inscriptions en France mais aussi sur la scène mondiale. Malgré cela, l’opinion publique a du mal à effacer certains stéréotypes. Parmi eux, le stéréotype  qui dit que le football est et restera un sport masculin. Cependant, plusieurs indices nous font penser l’inverse :

Quelle médiatisation du football féminin ?

Le football féminin étant en plein essor, la médiatisation en est tout autant. Jamais les médias n’ont autant parlé du football féminin qu’aujourd’hui. Tout d’abord grâce aux résultats sportifs des équipes françaises sur la scène européenne. Selon l’UEFA, deux des trois meilleures équipes européennes sont françaises (Olympique Lyonnais 1ère, Paris St Germain 3ème).  Mais aussi sur la scène mondiale car les bleues sont la 3ème meilleure équipe au monde selon la Fifa. Mais cette explosion médiatique est aussi du aux réseaux sociaux. Ces réseaux sont presque devenus des lieux de promotions du football féminin à travers les incitations de joueuses professionnelles. Tout cela n’a pas manqué aux diffuseurs qui commencent à s’approprier des droits TV comme Canal + qui s’est acquitté de la D1 française pour 6M d’euros.

L’aspect économique peut-il accentué cet essor médiatique ?

Aujourd’hui, l’aspect économique du football féminin est à des années de celui de leurs homologues masculins. Mais encore une fois, le football féminin tire son épingle du jeu grâce à la tendance. Une tendance qui n’a pas échappé aux publicitaires car de plus en plus de joueuses professionnelles apparaissent dans des spots publicitaires à la télévision et sur internet. Des marques comme Nike ou Adidas n’hésitent plus à mettre des femmes dans leurs contenus footballistiques. Des publicités à l’impact mondial qui accentuent l’essor du football féminin et incitent les jeunes filles à jouer au foot.

Finalement, le football, un sport masculin ?

En 2019, le football est principalement masculin mais pourrait devenir mixte dans quelques années. Tout pousse à dire que le football deviendra l’un des sports les plus pratiqués chez les filles. Malgré un intérêt moindre  du public, cette discipline commence à prendre de l’ampleur que ce soit sur les scènes médiatiques, sportives ou économiques. Le football masculin et féminin n’est pas encore vu de la même manière mais le deviendra sûrement dans quelques années.

Théo Giorgio, Bryan Lesage, Lukas Vega, le 18/03/2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s