« Mustang » : la liberté à tout prix

Deniz Gamze Ergüven met en scène le combat de cinq sœurs pour la liberté.

Mustang  relate un moment crucial dans la vie de cinq sœurs turques en 2015. L’histoire commence au début des vacances d’été, au bord de la mer Noire.  Après leur dernier jour de cours, cinq jeunes filles fêtent le début de leurs vacances sur la plage avec des garçons. A leur retour chez elles, leur grand-mère avec qui elles vivent, les punit parce qu’elles auraient été aperçues en train de se frotter à ces jeunes hommes. C’est alors que leur calvaire commence : elles vont être préparées à devenir de bonnes épouses en vue de les marier le plus rapidement possible. Ces jeunes filles, éprises de liberté, ne vont pas se laisser faire…

« Les cinq sœurs résistent et dépassent les limites de leur emprisonnement… »

Derrière l’image adolescente du film se cache une dénonciation des conditions de vie des femmes en Turquie. Plus de liberté, mariages forcés, vies gâchées : c’est un véritable combat de cinq jeunes filles contre les traditions de leur pays. Dès le début du film, on observe une réelle énergie de vie et une envie de défier les traditions chez Lale, la plus jeune des filles. On peut le voir dès les premières scènes du film, quand elle défend ses sœurs face aux coups de leur grand-mère ; elle remet l’autorité des adultes en cause en essayent à chaque fois de s’enfuir. Durant tout le film, on vit les évènements du point de vue de cette dernière, et on comprend qu’elle représente la liberté des femmes.

Malgré les moments tragiques auxquels elles doivent faire face, les adolescentes rient et vivent chaque instant avec passion notamment quand elles partent pour un match de foot, un évènement tant attendu.  Elles sont à la fois pressées et hystériques de sortir de l’endroit où elles sont emprisonnées. Elles représentent la joie, l’énergie de vivre et la vitalité de la jeunesse. Même si elles ne sont plus libres de leurs mouvements, les cinq sœurs résistent et dépassent les limites de leur emprisonnement, pour continuer à voir les gens qu’elles aiment.

L’originalité de ce film est de ne pas seulement nous emporter dans le destin tragique de ces filles mais de nous donner dans une légèreté et un espoir pour les adolescentes tout au long de l’histoire. Entre tragédie et émotion, Mustang nous emporte dans le quotidien des femmes turques sous l’emprise des hommes et de leur culture et nous fait réfléchir sur l’importance de leur liberté.

Par Mazy Anais, Magniez Anais, Mutez Zoé et Demarcq Virgile, 31/01/19

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s