Travail de mémoires

Sarah Nouveau, chorégraphe

Depuis le début de l’année scolaire, les élèves de 1L de Mme Béraud ont entamé une réflexion sur leurs origines et la mémoire de leur famille sur le territoire. Ce travail s’enrichit depuis le mois de février d’une collaboration avec deux artistes du CLEA organisé par la communauté d’Hénin-Carvin qui ont répondu à leur invitation.

La première rencontre s’est faite avec la chorégraphe Sarah Nouveau qui a présenté sa démarche dans une conférence dansée, Nomades. Elle a permis aux élèves de découvrir un panorama de danses traditionnelles et métissées qui sont à l’origine de courants actuels. Le moment est ensuite venu de s’atteler à la pratique artistique qui est assez étrangère à la majorité des élèves de la classe. L’objectif était de partir de recherches sur les danses traditionnelles de leur pays ou région d’origine pour en dégager des gestes représentatifs de cette culture et se les approprier. Ils viendront enrichir les écrits produits en atelier d’écriture.

En effet, la seconde rencontre a été celle de Claire Audhuy, auteur de théâtre documentaire elle aussi en résidence sur le territoire. La première accroche s’est faire sur le terrain de l’histoire puisque Claire Audhuy a soutenu sa thèse sur le théâtre concentrationnaire et a exhumé une pièce écrite pendant la 2ème guerre mondiale dans le ghetto de Terezin, On a besoin d’un fantôme. Le jeune âge de l’auteur, Hanus Hachenburg – 13 ans quand il a écrit ce texte – a touché et interrogé ces élèves pour qui la guerre d’anéantissement est un objet d’étude au programme de 1ère. L’humanité de Claire Audhuy, sa proximité et l’écoute qu’elle accorde aux élèves les motivent. Ils se sont ainsi volontiers prêtés au travail d’enquêteurs dans leur propre famille pour recueillir les témoignages, la mémoire de leurs aînés. Quand et comment leurs familles se sont-elles implantées ici ? Quel rapport entretiennent-ils avec le territoire ?

Ainsi ressurgissent les migrations et les métissages de familles représentatives de la région : un creuset favorisé par l’expansion de l’exploitation minière depuis le XIXème siècle. Pas moins de 29 nationalités se sont côtoyées au fond des mines.

Claire Audhuy, auteur de théâtre documentaire

L’auteur s’efforce ainsi à aller au-delà des idées reçues des élèves sur l’immigration en confrontant ces représentations à l’actualité aussi bien qu’à l’histoire au travers de lectures, des séances d’écriture mais aussi des différents spectacles auxquels ils sont conviés. La classe prend ainsi conscience de l’importance du vivre-ensemble sur leur territoire de proximité. Les élèves n’avaient-t-ils pas, d’ailleurs, intitulé leur invitation : « Je / jeux … me souviens que nous vivons ensemble » ? D’autres classes les ont rejoints sur ce projet en participant eux aussi aux ateliers de danse ou aux spectacles proposés (2ndes de l’option patrimoine, autres 1L et TL Histoire des arts). C’est progressivement l’émotion qui prend le dessus au fil des évocations du passé. Une photo, un objet, le souvenir d’un parent sont autant de déclencheurs d’écriture. Claire Audhuy s’ « emploie à donner la parole à ceux qu’on n’entend pas ». Ainsi, elle a imaginé un temps de restitution au public des textes en présence des autres élèves du territoire qui se sont eux aussi engagés dans une démarche artistique avec Claire Audhuy et Sarah Nouveau.

Une belle rencontre en perspective.

A venir :

La création de Sarah Nouveau : Regard du corps dimanche 2 avril à 14h30 ou 16h30 au 9/9 bis

Les spectacles de Claire Audhuy :

  • Le Cœur est un feu mercredi 29 mars à 15h à la médiathèque de Carvin
  • Les Migrantes vendredi 28 avril à 20h au Métaphone à Oignies

Ses lectures en médiathèque :

  • J’aurais préféré que nous fassions obscurité ensemble à 18h mardi 4 avril à Drocourt et vendredi 7 avril 19h à Libercourt
  • Le Théâtre concentrationnaire mercredi 5 avril à 18h à Rouvroy
  • Charlotte Delbo jeudi 6 avril à 13h30 à Leforest
  • Dieu, les caravanes et les voitures mardi 11 avril à 15h à Bois-Bernard
  • Frères ennemis mardi 25 avril à 18h30 à Dourges
  • Les Auschwitz samedi 29 avril à 14h30 à Noyelles-Godault
  • Pas de chips au paradis vendredi 5 mai à 19h à Montigny-en-Gohelle

Restitution des élèves le vendredi 5 mai toute la journée à L’Ecole buissonnière à Montigny-en-Gohelle.

Alice ZYMNY

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s