Jeb Bush, un héritier à la Maison-Blanche ?

Jeb bushJohn Ellis Bush surnommé « Jeb » par tous depuis peu, candidat à la primaire républicaine vise la Maison-Blanche en 2016. Fils de George Bush sr et frère de George W Bush, tous deux présidents des États-Unis, Jeb veut se faire un prénom et ainsi devenir lui aussi à son tour Président.


“Au nom du père”, telle pourrait être la devise de Jeb Bush ; cependant, loin de lui l’idée de se servir de son nom de famille pour faire campagne. Exit les histoires de famille comme les Américains en raffolent, Jeb Bush veut simplement se faire un prénom. Son slogan de campagne, un simple « Jeb » affiche sa ferme volonté de gommer son patronyme « Moi, c’est moi » clame régulièrement Jeb ! Longtemps dans l’ombre de son père et de son frère, il aurait pour beaucoup dû être le premier successeur du paternel à la maison blanche. Après un premier échec en 1994, ce n’est qu’en 1999 qu’il parvint à devenir gouverneur de Floride. Or, c’était déjà trop tard car son frère George W Bush avait pris une avance décisive en devenant gouverneur du Texas dès 1994. Toujours dans le but de se faire un prénom, ce sont ses performances sur ses terres floridiennes qu’il souhaite mettre en avant. Sa famille ne possède plus une grande aura même au sein du parti républicain. D’après François Durpaire, historien spécialiste des États-Unis, « Au sein même de son parti, beaucoup considèrent que c’est le passif de l’ère W. Bush qui a grevé les élections de 2008 et 2012 ».

Son programme paraît clair. Jeb Bush prône l’éducation pour tous. Il souhaite la mise en place d’un programme d’aide aux familles modestes, ces enfants issus de milieu défavorisés pourraient accéder aux écoles privées. Jeb Bush se différencie de ses acolytes républicains sur un thème majeur celui de l’immigration. Il est plutôt favorable à une régularisation massive des sans-papiers. Il a ainsi récemment déclaré sur le réseau social Twitter « Quand je regarde l’avenir, je vois une grande nation sur le point de commencer son meilleur siècle ». Toutefois, cette pratique est pour beaucoup un moyen d’obtenir une grande partie de l’électorat hispanique qui équivaut à pratiquement 20% des votants américains permettant ainsi de faire pencher la balance en sa faveur.

Avant de rêver à la Maison Blanche. Jeb Bush devra d’abord se défaire de ses adversaires républicains à l’occasion des primaires, notamment du grand favori Donald Trump. Véritable, phénomène médiatique, Trump fait de son franc-parler sa force majeure. C’est pourquoi, Jeb Bush a décidé de passer à l’offensive lors du débat républicain du 16 septembre. Il a ainsi avoué aux yeux de l’Amérique qu’il avait consommé de la marijuana quarante ans plus tôt « Je suis certain que d’autres l’ont fait, mais ne sont pas prêts à l’admettre devant des millions de personnes » a-t-il avoué.

Enfin, un doute persiste quant à la capacité de Jeb Bush à tenir jusqu’au bout de sa campagne. Pour Nicole Bacharan, une politologue Franco-américaine, Jeb Bush n’a en aucun cas les épaules pour mener à bien son rêve « Je ne suis pas sûre qu’il ait les épaules pour aller au bout d’une campagne pour l’élection présidentielle. Il y a quelque chose d’hésitant chez lui. Ce n’est pas un grand orateur capable de soulever les foules, sa femme était ouvertement contre sa candidature… Il faut être increvable, avoir la niaque pour gagner ! Au fond, sans ce nom, il ne serait pas un candidat sérieux. »

Jeb Bush reste donc une énigme. Personne ne sait si sa campagne ira au bout et s’il a une chance de succéder à son père et son frère à la Maison-Blanche. Une chose est sûre, si Jeb Bush veut être un bon président des Etats-Unis, il devra tout d’abord, comme son frère avant lui, prouver sa valeur dans l’esquive de chaussures !

H.D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s