Ahmed Mohamed victime d’Islamophobie: un cas qui fait réagir

ahmed 1Irving, Texas. Ahmed Mohamed jeune adolescent de 14 ans est devenu en ce 16 septembre 2015 un véritable phénomène national, il a obtenu le soutien de personnalités influentes comme Barack Obama. Star malgré lui, Ahmed a permis de relancer un débat aux Etats-Unis concernant les discriminations dont sont victimes les jeunes noirs.

Mercredi 16 septembre 18h58, la toile s’enflamme. Après une grande vague de réactions Barack Obama le président des Etats-Unis crée le buzz en invitant le jeune Ahmed à la Maison-Blanche, « Belle horloge, Ahmed ! Tu veux l’apporter à la Maison-Blanche? » a lancé le président. Lundi 14 septembre 2015, dans la ville Texane d’Irving, Ahmed, collégien de 14 ans passionné de sciences, amène une petite horloge artisanale fabriquée par ses soins à son professeur de technologies, qui l’en complimenta. Cependant lors du cours d’anglais, l’horloge sonna et le professeur prit l’objet pour une bombe. Il appela alors la Police. Le jeune Ahmed fut incarcéré dans un centre de détention pour mineurs.
S’en suit un grand élan de compassion sur le web, Twitter s’embrase et le #IStandWithAhmed (« je suis avec Ahmed ») génère un grand nombre de réactions au point d’être à la première position des réactions dans le monde. De la NASA à Hillary Clinton en passant par Mark Zuckerberg le PDG de Facebook tous ont soutenu le jeune adolescent.

ahmed 2Certains ont vu dans ces tweets une volonté de laver l’affront de discrimination subies par Ahmed. Cette affaire ravive donc des tensions récurrentes aux Etats-Unis, celle qui touche la discrimination des policiers envers de jeunes noirs. Pour Alia Salem une responsable au Conseil des relations américano-islamiques Texan « cette arrestation est un signal d’alarme ». « Il s’agissait d’un dispositif très suspect. Nous vivons à une époque où l’on ne peut pas emporter de telles choses à l’école » se défend de son côté Larry Boyd, le chef de la police d’Irving.

De son côté, Ahmed a récemment tenu une conférence de presse, dans laquelle il a assuré qu’il se rendrait bien à la Maison-Blanche et que son plus grand souhait était désormais de changer de collège. C’est finalement à la Maison-Blanche qu’Ahmed et le président Obama pourront traiter ensemble de cette affaire et remettre les pendules à l’heure !

H.D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s