Frankenstein s’invite à Lille !

Les acteurs et deux élèves après la représentation.

Les acteurs et deux élèves après la représentation.

Chaque année, les élèves de Première section européenne assistent à une pièce en anglais au théâtre Sébastopol de Lille. Cette année (le 15 janvier 2015), la pièce présentée était une adaptation du roman Frankenstein or The Modern Prometheus, écrite par Mary Shelley en 1816. La version qui nous a été présentée était bien plus courte que l’œuvre originale. Il y avait quatre acteurs pour jouer une dizaine de personnages différents. La pièce reprenait les scènes principales du roman, mais il y avait un côté humoristique ajouté à la version originale.

Les élèves de Première S euro ont travaillé sur cette œuvre de Mary Shelley en cours d’anglais autour de la question : « L’Homme maîtrise-t-il ses avancées technologiques ? » en s’appuyant sur le mythe de Prométhée. À la fin de la représentation, nous avons posé des questions à deux des acteurs britanniques sur ce qu’ils pensaient du personnage de la créature du docteur Frankenstein, et de la pièce en général.

Ils ont répondu que la créature était victime de la société qui craint et rejette ceux qui sont différents : la créature devient « méchante » car elle est rejetée. L’un des acteurs reprend l’exemple d’une scène où la créature devient amie avec un aveugle, car celui-ci ne voit pas son apparence et l’accepte pour qui elle est vraiment. Quant à la pièce, ils déclarent qu’il s’agit d’une pièce très actuelle par rapport aux sujets qu’elle traite et qui font même écho à la triste actualité. En effet, la pièce parle du fait d’être rejetée à cause de sa différence, de l’absence de tolérance autant que de la science. L’un des acteurs nous a d’ailleurs posé une question : « Quelle est la différence entre toi et ton téléphone ? ». C’est une question très intéressante, car dans la pièce, le docteur Frankenstein construit sa créature et la « répare » un peu comme si c’était une machine, sans prendre en compte son humanité. Mary Shelley a pensé aux progrès scientifiques et aux problèmes qu’ils pourraient poser avec beaucoup d’avance sur son époque.

Nous avons fort apprécié cette pièce, et nous avons trouvé que le temps était passé très vite. Le théâtre Sébastopol est vraiment magnifique. C’est avec grand plaisir que nous reviendrons voir une pièce de théâtre.

Baratte Lyse et Inghels Clémentine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s