Dominique Sampiero, le poète s’en tire avec brio !

Le vendredi 5 décembre dernier, les élèves de la classe de 1L1 ont eu le privilège de rencontrer en personne le poète Dominique Sampiero. C’est au Louvre-Lens qu’a eu lieu la rencontre, et ce fut un succès.

Les 31 élèves de 1L1, leur professeur de français M. Caffier, le poète Dominique Sampiero et une salle du Louvre-Lens : c’est tout ce qu’il a fallu pour marquer les mémoires à jamais. Le but de cette escapade au musée ? Réaliser un projet d’écriture : écrire une ekphrasis (représentation d’une œuvre d’art par le biais de l’écriture) à partir d’une œuvre exposée dans la galerie du Temps. Mais ce n’est pas tout ! Les élèves ont également pu rencontrer Dominique Sampiero en chair et en os. Dominique Sampiero est un poète, dramaturge et scénariste français, connu pour avoir écrit les scénarios de deux films réalisés par Bertrand Tavernier (« Ça commence aujourd’hui » en 1998 et « Holy Lola » en 2004) et collaboré avec de nombreux peintres et photographes.

Cette rencontre a ravi les élèves, bien conscients de leur chance. « C’est rare de pouvoir rencontrer des artistes, et encore plus de pouvoir partager des choses avec eux » constate Valentine. Lors de cette rencontre, l’auteur a lu un passage de son livre Effacement, Étude de saint Dominique d’Henri Matisse, paru aux éditions Invenit, que les élèves avaient préalablement lu et dont ils avaient discuté durant un cours de français. Ce moment peu ordinaire a bien évidemment suscité des réactions chez les élèves. « Je trouve ça impressionnant de voir comment un auteur lit sa propre œuvre » a confié Laurine, ce à quoi Thibaut a ajouté : « On se rend compte des émotions qu’il a éprouvées en écrivant. ». Effectivement, le poète a repris un extrait de son texte de manière originale, n’hésitant pas à répéter des mots, des phrases, pour donner du souffle à son texte : « À petites gorgées… À petites gorgées la fenêtre… À petites gorgées la fenêtre boit mon regard. Près de la vitre, un peu de buée respirait l’air frais du matin. En posant mes mains… En posant mes mains bien à plat… En posant mes mains bien à plat sur le papier… En posant mes mains bien à plat sur le papier, mon sang réchauffe le livre qui a froid. La pluie efface une à une les pages et les rides. J’écris l’histoire de mon visage mangé par le silence. »

Suite à cette master class, certains d’entre eux ont pu échanger quelques mots avec l’auteur, qui, à leur grand étonnement, s’est révélé simple et très accessible. « Dominique Sampiero est très ouvert, il discute avec nous sans problème » dit Valentine. Les élèves ont beaucoup apprécié cette accessibilité et quelques veinards ont même eu la chance de se faire dédicacer leur exemplaire du livre. Une chose est sûre, tous attendent avec impatience la seconde rencontre avec Dominique Sampiero qui aura lieu au printemps prochain, et au cours de laquelle les apprentis poètes pourront recevoir quelques conseils de l’écrivain.

Orlowski Noémy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s