Adrien Martias : Un artiste interné oublié

bas relief adrien martias

Bas-relief de moellons de calcaire exposé au LAM

L’exposition L’autre de l’art propose une rencontre transversale de l’art du XX siècle et une approche transdisciplinaire mêlant, littérature, ethnologie et cinéma. Elle invite à une nouvelle lecture de l’Histoire de la création artistique en montrant comment certaines œuvres réalisées en dehors des contextes habituels (la rue, les hôpitaux, les prisons) ou par des autodidactes ou des enfants ont bouleversé les pratiques artistiques. L’exposition réunit plus de 400 œuvres : dessins, peintures, sculptures, films, écrits dont les œuvres d’un certain Adrien Martias (1901-1943), ancien interné de l’hôpital psychiatrique.


À la rencontre d’Adrien Martias, artiste au destin hors-norme
Adrien Martias né en 1901 s’est engagé comme matelot entre les Antilles et la France avant d’être hospitalisé en milieu psychiatrique 1932. Il fugue à plusieurs reprises et se montre violent avec les autres internés et le personnel soignant, ce geste lui vaut de passer plusieurs années en pavillon sécurisé. Il trouve finalement de l’apaisement dans une nouvelle activité en sculptant des cavaliers et des figures étranges, sur les murs d’enceinte d’une cour de l’hôpital dans laquelle les malades étaient autorisés à sortir. Il exerce son talent de 1936 jusqu’à sa mort et l’on a conservé de son travail 35 bas-reliefs de calcaire.

Un talent caché est gâché par l’histoire
Adrien Martias disparait en 1943 de privation dans un asile sous occupation allemande. Tout comme de nombreux internés psychiatriques dont Séraphine de Senlis, l’artiste d’art naïf, il meurt de faim dans le plus grand dénuement.

Lalya Deloffre Zouaoui & Eloïse Humez (2ds Arts visuels)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s